« Ce que j’aime dans ce projet, c’est que dès le premier comité de pilotage, on a réussi à dire : est-ce qu’on peut se débarrasser de la méthode ? »

Nicolas Tinet est géographe-urbaniste, co-gérant du bureau d’études La fabrique du Lieu et mandataire du collectif d’accompagnement de la vallée de la Lévrière. Il évoque les spécificités du projet Vallées habitées et sa conception de l’accompagnement du territoire et des habitants.

« C’est un projet qui à la fois mobilise les gens, les fait se rencontrer, et débouche sur des réalisations concrètes. »

Chercheurs, élus, habitants, professionnels, responsables ou bénévoles associatifs… Depuis plus d’un an, une pluralité de personnes, professionnels de l’aménagement et du paysage ou acteurs locaux, sont impliqués dans le projet Vallées habitées. Le CAUE27 a souhaité leur donner la parole, à travers des interviews qui témoignent de leur enthousiasme et dévoilent leurs envies et leur idées pour la vallée.