« Proposer un endroit convivial où les gens peuvent se retrouver, discuter, et qui fasse le lien entre les gens de passage et les gens du pays : c’est un point de départ si on veut rendre un endroit à nouveau attractif. »

Lucian Wright, habitant d’Amécourt, évoque le potentiel et les atouts du territoire dans le cadre de son projet de gites ruraux et de café-restaurant pour la vallée.

« Les gens m’ont souvent dis que c’était un très bel endroit, avec beaucoup de potentiel. »

Chercheurs, élus, habitants, professionnels, responsables ou bénévoles associatifs… Depuis plus d’un an, une pluralité de personnes, professionnels de l’aménagement et du paysage ou acteurs locaux, sont impliqués dans le projet Vallées habitées. Le CAUE27 a souhaité leur donner la parole, à travers des interviews qui témoignent de leur enthousiasme et dévoilent leurs envies et leur idées pour la vallée.